Mes Justtosay

Onglets principaux

Portrait de Conseil Dépt Du Gard
Nîmes
Conseil Dépt Du Gard
Informations
14
déc
Le Département à l'heure de la COP 24

Le Département s'inscrit résolument dans la lutte contre le changement climatique. Il organise une table-ronde labellisée COP 24 sur le thème de "la transition en actions" vendredi 14 décembre à 18h aux Archives départementales du Gard à Nîmes, en présence du député européen Eric Andrieu, Président de la Commission PEST d’investigation sur le système d’autorisation des pesticides en Europe.

Le Département du Gard fait de la lutte contre le changement climatique une de ses priorités d'action.

Au travers de nombreuses politiques, il contribue aux finalités universelles pour un développement social et économique durable, garant de la préservation des ressources et de l'environnement. Chaque année, un rapport analyse et rend compte de la contribution départementale à ces finalités :

la cohésion sociale, les solidarités et l'épanouissement de tous,

la lutte contre le changement climatique, la préservation de la biodiversité et des ressources,

un mode de production et de consommation responsable,

une gouvernance partagée,

une administration responsable.

Consulter ici le rapport développement durable de la collectivité

Un prix pour les initiatives citoyennes

À l'issue de cette table-ronde, animée par un journaliste spécialisé dans les questions environnementales, Geneviève Blanc, vice-présidente déléguée à l'environnement, et Eric Andrieu, remettront leurs prix aux lauréats du Prix des initiatives pour une transition écologique et solidaire.

Inscription à la Table-ronde

Pour participer à la table-ronde sur le thème de "la transition en actions", le vendredi 14 décembre à 18h aux Archives départementales du Gard à Nîmes : s'inscrire ici.http://www.gard.fr/stockage-des-enregistrements/cop-24-24-decembre/je-minscris-a-la-table-ronde-de-la-cop-24.html

 

Portrait de Conseil Dépt Du Gard
Nîmes
Conseil Dépt Du Gard
Informations
Un nouveau bâtiment écologique et économe pour le Département

Un nouveau bâtiment administratif, aux normes environnementales d’excellence et donc plus économe en frais de fonctionnement, va voir le jour au parc Georges Besse à Nîmes.  Les Gardoises et les Gardois y trouveront tous les services dont ils ont besoin en un lieu unique.

Au lieu de multiplier les locations éparses coûteuses en frais de fonctionnement, le Département a choisi d'investir dans un lieu unique. 

Plus précisément, cette stratégie patrimoniale du Département va permettre de se séparer de bâtiments ne répondant plus à ses besoins ou aux compétences transférées et de se donner les moyens de rassembler une partie importante de ses services, jusque-là dispersés – ce qui sera une source d’économies.

Images

Dans cette logique, lors de la séance du 11 juillet dernier, les conseillers départementaux ont voté la vente du parc Meynier de Salinelles pour 4 500 000€ ou encore celle du collège Bigot et de sa halle des sports pour 2 302 000 €. Ce sont autant d’éléments de patrimoine cédés qui vont permettre au Département de reconstituer un patrimoine économe et écologique.
Le site gard.fr s’est d’ailleurs enrichi d’une rubrique dédiée à la gestion des biens immobiliers et accessible au plus grand nombre.

Le bâtiment réalisé par la société PGB 123 accueillera 500 agents du Département et des milliers d’usagers d’ici la fin de l’année 2019.

Il sera situé au Parc George Besse, à proximité des archives départementales et regroupera tous les services sociaux, ainsi que les services des collèges, de la culture et des sports.
Les locaux seront parfaitement adaptés et fonctionnels pour accueillir le public mais aussi pour que les agents puissent travailler dans les meilleures conditions.

Portrait de Conseil Dépt Du Gard
Langlade
Conseil Dépt Du Gard
Informations
Très haut débit partout et pour tous d’ici 2022

SFR Collectivités construira et exploitera WiGard, le réseau départemental THD par fibre optique jusqu’à l’usager.
Les travaux démarreront dès 2019. En 2022, tous les foyers gardois seront raccordés directement au très haut débit.

Des conditions très avantageuses

Le Département va réaliser WiGard, son réseau d’initiative publique en fibre optique, pour un montant très nettement inférieur à ce qui était envisagé grâce à la négociation engagée, à l’issue de laquelle SFR Collectivités a été retenue.  

Cet investissement, majeur pour le développement du territoire, sera réalisé en un temps plus court (45 mois) que prévu, et pour un montant total de 210 M€ avec une participation financière du Département ramenée à un peu plus de 7 M € contre 44 M € initialement prévus.

SFR Collectivités s’engage donc à créer WiGard en 45 mois.

Sur 305 communes regroupant la moitié de la population gardoise, 255 000 prises FTTH* seront construites selon le calendrier suivant:

2019 : 50 000 prises

2020 : 80 000 prises

2021 : 80 000 prises

2022 : 47 000 prises (fin du déploiement).

Le contrat de concession, d’une durée de 25 ans, prévoit la construction, le financement, l’exploitation et la commercialisation du réseau THD sur tout le territoire gardois, hors zones AMII (les communes situées autour de Nîmes et d’Alès y compris celles autour de l’Agglomération du Grand Avignon et de la commune de Bagnols-sur-Cèze, dans lesquelles l’opérateur Orange s’est engagé à réaliser un réseau FTTH*).

Les « plus » du contrat pour l’emploi

Le Département a souhaité que le délégataire participe au soutien de l’emploi local et s’engage donc à consacrer :

300 000 heures de travail pour des actions d’insertion sur la durée du contrat dont plus de la moitié sur la partie construction du réseau ;

à minima 60 060 heures destinées à des actions de formation qualifiante en lien avec le GRETA.

Le calendrier du déploiement sera opérationnel d’ici la fin de l’année car Denis Bouad, président du Département, souhaite que la priorité concerne les zones d’activités économiques pour que les entreprises puissent se développer et créer de l’emploi.

Les « plus » du contrat pour les services du Département et les collectivités : SFR Collectivités s’engage à créer un réseau en fibre optique fermé et sécurisé pour les collèges et les services territorialisés du Département. Les collectivités pourront également en bénéficier pour faciliter le développement de leurs accès et des usages du numérique (acheminement des données de vidéo-protection, mise en réseau inter-collectivités….).

Les conditions financières

Le délégataire bénéficiera d’une subvention de 7 090 763 € du Département pour contribuer au financement de 5 757 raccordements « longs » (raccordement au réseau des utilisateurs les plus éloignés.

Un dossier rondement mené

Le 15 décembre 2016, l’Assemblée départementale actait le principe de réaliser un réseau départemental de télécommunication en fibre optique jusqu’à l’usager FTTH * et d’en confier la réalisation à un opérateur par concession.

Le 6 juillet 2017, après que la Mission France Très haut débit de l’Etat a validé le dossier, l’Assemblée départementale lançait la procédure de délégation de service public. Le 27 Juillet l’avis d’appel à concurrence était lancé.  

L’analyse des offres, menée par les services du Département et l’assistance à maîtrise d’ouvrage constituée par un groupement de cabinets spécialisés (IDATE, Latournerie et Finances Consult) a permis de classer SFR Collectivités en première position au regard des critères de notation établis dans l’avis d’appel à concurrence.  

* FTTH est l'acronyme anglais de Fiber To The Home qui veut dire "fibre jusqu'au domicile". L'abonné est alors directement raccordé par une fibre optique de "bout en bout". Une fibre est tirée entre le noeud de raccordement optique (NRO) et l'intérieur du logement pour être raccordée à un modem.

Portrait de Conseil Dépt Du Gard
Saint Florent sur Auzonnet
Conseil Dépt Du Gard
Informations
Très haut débit partout et pour tous d’ici 2022

SFR Collectivités construira et exploitera WiGard, le réseau départemental THD par fibre optique jusqu’à l’usager.
Les travaux démarreront dès 2019. En 2022, tous les foyers gardois seront raccordés directement au très haut débit.

Des conditions très avantageuses

Le Département va réaliser WiGard, son réseau d’initiative publique en fibre optique, pour un montant très nettement inférieur à ce qui était envisagé grâce à la négociation engagée, à l’issue de laquelle SFR Collectivités a été retenue.  

Cet investissement, majeur pour le développement du territoire, sera réalisé en un temps plus court (45 mois) que prévu, et pour un montant total de 210 M€ avec une participation financière du Département ramenée à un peu plus de 7 M € contre 44 M € initialement prévus.

SFR Collectivités s’engage donc à créer WiGard en 45 mois.

Sur 305 communes regroupant la moitié de la population gardoise, 255 000 prises FTTH* seront construites selon le calendrier suivant:

2019 : 50 000 prises

2020 : 80 000 prises

2021 : 80 000 prises

2022 : 47 000 prises (fin du déploiement).

Le contrat de concession, d’une durée de 25 ans, prévoit la construction, le financement, l’exploitation et la commercialisation du réseau THD sur tout le territoire gardois, hors zones AMII (les communes situées autour de Nîmes et d’Alès y compris celles autour de l’Agglomération du Grand Avignon et de la commune de Bagnols-sur-Cèze, dans lesquelles l’opérateur Orange s’est engagé à réaliser un réseau FTTH*).

Les « plus » du contrat pour l’emploi

Le Département a souhaité que le délégataire participe au soutien de l’emploi local et s’engage donc à consacrer :

300 000 heures de travail pour des actions d’insertion sur la durée du contrat dont plus de la moitié sur la partie construction du réseau ;

à minima 60 060 heures destinées à des actions de formation qualifiante en lien avec le GRETA.

Le calendrier du déploiement sera opérationnel d’ici la fin de l’année car Denis Bouad, président du Département, souhaite que la priorité concerne les zones d’activités économiques pour que les entreprises puissent se développer et créer de l’emploi.

Les « plus » du contrat pour les services du Département et les collectivités : SFR Collectivités s’engage à créer un réseau en fibre optique fermé et sécurisé pour les collèges et les services territorialisés du Département. Les collectivités pourront également en bénéficier pour faciliter le développement de leurs accès et des usages du numérique (acheminement des données de vidéo-protection, mise en réseau inter-collectivités….).

Les conditions financières

Le délégataire bénéficiera d’une subvention de 7 090 763 € du Département pour contribuer au financement de 5 757 raccordements « longs » (raccordement au réseau des utilisateurs les plus éloignés.

Un dossier rondement mené

Le 15 décembre 2016, l’Assemblée départementale actait le principe de réaliser un réseau départemental de télécommunication en fibre optique jusqu’à l’usager FTTH * et d’en confier la réalisation à un opérateur par concession.

Le 6 juillet 2017, après que la Mission France Très haut débit de l’Etat a validé le dossier, l’Assemblée départementale lançait la procédure de délégation de service public. Le 27 Juillet l’avis d’appel à concurrence était lancé.  

L’analyse des offres, menée par les services du Département et l’assistance à maîtrise d’ouvrage constituée par un groupement de cabinets spécialisés (IDATE, Latournerie et Finances Consult) a permis de classer SFR Collectivités en première position au regard des critères de notation établis dans l’avis d’appel à concurrence.  

* FTTH est l'acronyme anglais de Fiber To The Home qui veut dire "fibre jusqu'au domicile". L'abonné est alors directement raccordé par une fibre optique de "bout en bout". Une fibre est tirée entre le noeud de raccordement optique (NRO) et l'intérieur du logement pour être raccordée à un modem.

Portrait de Conseil Dépt Du Gard
Codognan
Conseil Dépt Du Gard
Informations
Très haut débit partout et pour tous d’ici 2022

SFR Collectivités construira et exploitera WiGard, le réseau départemental THD par fibre optique jusqu’à l’usager.
Les travaux démarreront dès 2019. En 2022, tous les foyers gardois seront raccordés directement au très haut débit.

Des conditions très avantageuses

Le Département va réaliser WiGard, son réseau d’initiative publique en fibre optique, pour un montant très nettement inférieur à ce qui était envisagé grâce à la négociation engagée, à l’issue de laquelle SFR Collectivités a été retenue.  

Cet investissement, majeur pour le développement du territoire, sera réalisé en un temps plus court (45 mois) que prévu, et pour un montant total de 210 M€ avec une participation financière du Département ramenée à un peu plus de 7 M € contre 44 M € initialement prévus.

SFR Collectivités s’engage donc à créer WiGard en 45 mois.

Sur 305 communes regroupant la moitié de la population gardoise, 255 000 prises FTTH* seront construites selon le calendrier suivant:

2019 : 50 000 prises

2020 : 80 000 prises

2021 : 80 000 prises

2022 : 47 000 prises (fin du déploiement).

Le contrat de concession, d’une durée de 25 ans, prévoit la construction, le financement, l’exploitation et la commercialisation du réseau THD sur tout le territoire gardois, hors zones AMII (les communes situées autour de Nîmes et d’Alès y compris celles autour de l’Agglomération du Grand Avignon et de la commune de Bagnols-sur-Cèze, dans lesquelles l’opérateur Orange s’est engagé à réaliser un réseau FTTH*).

Les « plus » du contrat pour l’emploi

Le Département a souhaité que le délégataire participe au soutien de l’emploi local et s’engage donc à consacrer :

300 000 heures de travail pour des actions d’insertion sur la durée du contrat dont plus de la moitié sur la partie construction du réseau ;

à minima 60 060 heures destinées à des actions de formation qualifiante en lien avec le GRETA.

Le calendrier du déploiement sera opérationnel d’ici la fin de l’année car Denis Bouad, président du Département, souhaite que la priorité concerne les zones d’activités économiques pour que les entreprises puissent se développer et créer de l’emploi.

Les « plus » du contrat pour les services du Département et les collectivités : SFR Collectivités s’engage à créer un réseau en fibre optique fermé et sécurisé pour les collèges et les services territorialisés du Département. Les collectivités pourront également en bénéficier pour faciliter le développement de leurs accès et des usages du numérique (acheminement des données de vidéo-protection, mise en réseau inter-collectivités….).

Les conditions financières

Le délégataire bénéficiera d’une subvention de 7 090 763 € du Département pour contribuer au financement de 5 757 raccordements « longs » (raccordement au réseau des utilisateurs les plus éloignés.

Un dossier rondement mené

Le 15 décembre 2016, l’Assemblée départementale actait le principe de réaliser un réseau départemental de télécommunication en fibre optique jusqu’à l’usager FTTH * et d’en confier la réalisation à un opérateur par concession.

Le 6 juillet 2017, après que la Mission France Très haut débit de l’Etat a validé le dossier, l’Assemblée départementale lançait la procédure de délégation de service public. Le 27 Juillet l’avis d’appel à concurrence était lancé.  

L’analyse des offres, menée par les services du Département et l’assistance à maîtrise d’ouvrage constituée par un groupement de cabinets spécialisés (IDATE, Latournerie et Finances Consult) a permis de classer SFR Collectivités en première position au regard des critères de notation établis dans l’avis d’appel à concurrence.  

* FTTH est l'acronyme anglais de Fiber To The Home qui veut dire "fibre jusqu'au domicile". L'abonné est alors directement raccordé par une fibre optique de "bout en bout". Une fibre est tirée entre le noeud de raccordement optique (NRO) et l'intérieur du logement pour être raccordée à un modem.

Portrait de Conseil Dépt Du Gard
Clarensac
Conseil Dépt Du Gard
Informations
Très haut débit partout et pour tous d’ici 2022

SFR Collectivités construira et exploitera WiGard, le réseau départemental THD par fibre optique jusqu’à l’usager.
Les travaux démarreront dès 2019. En 2022, tous les foyers gardois seront raccordés directement au très haut débit.

Des conditions très avantageuses

Le Département va réaliser WiGard, son réseau d’initiative publique en fibre optique, pour un montant très nettement inférieur à ce qui était envisagé grâce à la négociation engagée, à l’issue de laquelle SFR Collectivités a été retenue.  

Cet investissement, majeur pour le développement du territoire, sera réalisé en un temps plus court (45 mois) que prévu, et pour un montant total de 210 M€ avec une participation financière du Département ramenée à un peu plus de 7 M € contre 44 M € initialement prévus.

SFR Collectivités s’engage donc à créer WiGard en 45 mois.

Sur 305 communes regroupant la moitié de la population gardoise, 255 000 prises FTTH* seront construites selon le calendrier suivant:

2019 : 50 000 prises

2020 : 80 000 prises

2021 : 80 000 prises

2022 : 47 000 prises (fin du déploiement).

Le contrat de concession, d’une durée de 25 ans, prévoit la construction, le financement, l’exploitation et la commercialisation du réseau THD sur tout le territoire gardois, hors zones AMII (les communes situées autour de Nîmes et d’Alès y compris celles autour de l’Agglomération du Grand Avignon et de la commune de Bagnols-sur-Cèze, dans lesquelles l’opérateur Orange s’est engagé à réaliser un réseau FTTH*).

Les « plus » du contrat pour l’emploi

Le Département a souhaité que le délégataire participe au soutien de l’emploi local et s’engage donc à consacrer :

300 000 heures de travail pour des actions d’insertion sur la durée du contrat dont plus de la moitié sur la partie construction du réseau ;

à minima 60 060 heures destinées à des actions de formation qualifiante en lien avec le GRETA.

Le calendrier du déploiement sera opérationnel d’ici la fin de l’année car Denis Bouad, président du Département, souhaite que la priorité concerne les zones d’activités économiques pour que les entreprises puissent se développer et créer de l’emploi.

Les « plus » du contrat pour les services du Département et les collectivités : SFR Collectivités s’engage à créer un réseau en fibre optique fermé et sécurisé pour les collèges et les services territorialisés du Département. Les collectivités pourront également en bénéficier pour faciliter le développement de leurs accès et des usages du numérique (acheminement des données de vidéo-protection, mise en réseau inter-collectivités….).

Les conditions financières

Le délégataire bénéficiera d’une subvention de 7 090 763 € du Département pour contribuer au financement de 5 757 raccordements « longs » (raccordement au réseau des utilisateurs les plus éloignés.

Un dossier rondement mené

Le 15 décembre 2016, l’Assemblée départementale actait le principe de réaliser un réseau départemental de télécommunication en fibre optique jusqu’à l’usager FTTH * et d’en confier la réalisation à un opérateur par concession.

Le 6 juillet 2017, après que la Mission France Très haut débit de l’Etat a validé le dossier, l’Assemblée départementale lançait la procédure de délégation de service public. Le 27 Juillet l’avis d’appel à concurrence était lancé.  

L’analyse des offres, menée par les services du Département et l’assistance à maîtrise d’ouvrage constituée par un groupement de cabinets spécialisés (IDATE, Latournerie et Finances Consult) a permis de classer SFR Collectivités en première position au regard des critères de notation établis dans l’avis d’appel à concurrence.  

* FTTH est l'acronyme anglais de Fiber To The Home qui veut dire "fibre jusqu'au domicile". L'abonné est alors directement raccordé par une fibre optique de "bout en bout". Une fibre est tirée entre le noeud de raccordement optique (NRO) et l'intérieur du logement pour être raccordée à un modem.

Portrait de Conseil Dépt Du Gard
Meynes
Conseil Dépt Du Gard
Informations
Très haut débit partout et pour tous d’ici 2022

SFR Collectivités construira et exploitera WiGard, le réseau départemental THD par fibre optique jusqu’à l’usager.
Les travaux démarreront dès 2019. En 2022, tous les foyers gardois seront raccordés directement au très haut débit.

Des conditions très avantageuses

Le Département va réaliser WiGard, son réseau d’initiative publique en fibre optique, pour un montant très nettement inférieur à ce qui était envisagé grâce à la négociation engagée, à l’issue de laquelle SFR Collectivités a été retenue.  

Cet investissement, majeur pour le développement du territoire, sera réalisé en un temps plus court (45 mois) que prévu, et pour un montant total de 210 M€ avec une participation financière du Département ramenée à un peu plus de 7 M € contre 44 M € initialement prévus.

SFR Collectivités s’engage donc à créer WiGard en 45 mois.

Sur 305 communes regroupant la moitié de la population gardoise, 255 000 prises FTTH* seront construites selon le calendrier suivant:

2019 : 50 000 prises

2020 : 80 000 prises

2021 : 80 000 prises

2022 : 47 000 prises (fin du déploiement).

Le contrat de concession, d’une durée de 25 ans, prévoit la construction, le financement, l’exploitation et la commercialisation du réseau THD sur tout le territoire gardois, hors zones AMII (les communes situées autour de Nîmes et d’Alès y compris celles autour de l’Agglomération du Grand Avignon et de la commune de Bagnols-sur-Cèze, dans lesquelles l’opérateur Orange s’est engagé à réaliser un réseau FTTH*).

Les « plus » du contrat pour l’emploi

Le Département a souhaité que le délégataire participe au soutien de l’emploi local et s’engage donc à consacrer :

300 000 heures de travail pour des actions d’insertion sur la durée du contrat dont plus de la moitié sur la partie construction du réseau ;

à minima 60 060 heures destinées à des actions de formation qualifiante en lien avec le GRETA.

Le calendrier du déploiement sera opérationnel d’ici la fin de l’année car Denis Bouad, président du Département, souhaite que la priorité concerne les zones d’activités économiques pour que les entreprises puissent se développer et créer de l’emploi.

Les « plus » du contrat pour les services du Département et les collectivités : SFR Collectivités s’engage à créer un réseau en fibre optique fermé et sécurisé pour les collèges et les services territorialisés du Département. Les collectivités pourront également en bénéficier pour faciliter le développement de leurs accès et des usages du numérique (acheminement des données de vidéo-protection, mise en réseau inter-collectivités….).

Les conditions financières

Le délégataire bénéficiera d’une subvention de 7 090 763 € du Département pour contribuer au financement de 5 757 raccordements « longs » (raccordement au réseau des utilisateurs les plus éloignés.

Un dossier rondement mené

Le 15 décembre 2016, l’Assemblée départementale actait le principe de réaliser un réseau départemental de télécommunication en fibre optique jusqu’à l’usager FTTH * et d’en confier la réalisation à un opérateur par concession.

Le 6 juillet 2017, après que la Mission France Très haut débit de l’Etat a validé le dossier, l’Assemblée départementale lançait la procédure de délégation de service public. Le 27 Juillet l’avis d’appel à concurrence était lancé.  

L’analyse des offres, menée par les services du Département et l’assistance à maîtrise d’ouvrage constituée par un groupement de cabinets spécialisés (IDATE, Latournerie et Finances Consult) a permis de classer SFR Collectivités en première position au regard des critères de notation établis dans l’avis d’appel à concurrence.  

* FTTH est l'acronyme anglais de Fiber To The Home qui veut dire "fibre jusqu'au domicile". L'abonné est alors directement raccordé par une fibre optique de "bout en bout". Une fibre est tirée entre le noeud de raccordement optique (NRO) et l'intérieur du logement pour être raccordée à un modem.

Portrait de Conseil Dépt Du Gard
Caveirac
Conseil Dépt Du Gard
Informations
Très haut débit partout et pour tous d’ici 2022

SFR Collectivités construira et exploitera WiGard, le réseau départemental THD par fibre optique jusqu’à l’usager.
Les travaux démarreront dès 2019. En 2022, tous les foyers gardois seront raccordés directement au très haut débit.

Des conditions très avantageuses

Le Département va réaliser WiGard, son réseau d’initiative publique en fibre optique, pour un montant très nettement inférieur à ce qui était envisagé grâce à la négociation engagée, à l’issue de laquelle SFR Collectivités a été retenue.  

Cet investissement, majeur pour le développement du territoire, sera réalisé en un temps plus court (45 mois) que prévu, et pour un montant total de 210 M€ avec une participation financière du Département ramenée à un peu plus de 7 M € contre 44 M € initialement prévus.

SFR Collectivités s’engage donc à créer WiGard en 45 mois.

Sur 305 communes regroupant la moitié de la population gardoise, 255 000 prises FTTH* seront construites selon le calendrier suivant:

2019 : 50 000 prises

2020 : 80 000 prises

2021 : 80 000 prises

2022 : 47 000 prises (fin du déploiement).

Le contrat de concession, d’une durée de 25 ans, prévoit la construction, le financement, l’exploitation et la commercialisation du réseau THD sur tout le territoire gardois, hors zones AMII (les communes situées autour de Nîmes et d’Alès y compris celles autour de l’Agglomération du Grand Avignon et de la commune de Bagnols-sur-Cèze, dans lesquelles l’opérateur Orange s’est engagé à réaliser un réseau FTTH*).

Les « plus » du contrat pour l’emploi

Le Département a souhaité que le délégataire participe au soutien de l’emploi local et s’engage donc à consacrer :

300 000 heures de travail pour des actions d’insertion sur la durée du contrat dont plus de la moitié sur la partie construction du réseau ;

à minima 60 060 heures destinées à des actions de formation qualifiante en lien avec le GRETA.

Le calendrier du déploiement sera opérationnel d’ici la fin de l’année car Denis Bouad, président du Département, souhaite que la priorité concerne les zones d’activités économiques pour que les entreprises puissent se développer et créer de l’emploi.

Les « plus » du contrat pour les services du Département et les collectivités : SFR Collectivités s’engage à créer un réseau en fibre optique fermé et sécurisé pour les collèges et les services territorialisés du Département. Les collectivités pourront également en bénéficier pour faciliter le développement de leurs accès et des usages du numérique (acheminement des données de vidéo-protection, mise en réseau inter-collectivités….).

Les conditions financières

Le délégataire bénéficiera d’une subvention de 7 090 763 € du Département pour contribuer au financement de 5 757 raccordements « longs » (raccordement au réseau des utilisateurs les plus éloignés.

Un dossier rondement mené

Le 15 décembre 2016, l’Assemblée départementale actait le principe de réaliser un réseau départemental de télécommunication en fibre optique jusqu’à l’usager FTTH * et d’en confier la réalisation à un opérateur par concession.

Le 6 juillet 2017, après que la Mission France Très haut débit de l’Etat a validé le dossier, l’Assemblée départementale lançait la procédure de délégation de service public. Le 27 Juillet l’avis d’appel à concurrence était lancé.  

L’analyse des offres, menée par les services du Département et l’assistance à maîtrise d’ouvrage constituée par un groupement de cabinets spécialisés (IDATE, Latournerie et Finances Consult) a permis de classer SFR Collectivités en première position au regard des critères de notation établis dans l’avis d’appel à concurrence.  

* FTTH est l'acronyme anglais de Fiber To The Home qui veut dire "fibre jusqu'au domicile". L'abonné est alors directement raccordé par une fibre optique de "bout en bout". Une fibre est tirée entre le noeud de raccordement optique (NRO) et l'intérieur du logement pour être raccordée à un modem.

Portrait de Conseil Dépt Du Gard
Saint Gilles
Conseil Dépt Du Gard
Informations
Très haut débit partout et pour tous d’ici 2022

SFR Collectivités construira et exploitera WiGard, le réseau départemental THD par fibre optique jusqu’à l’usager.
Les travaux démarreront dès 2019. En 2022, tous les foyers gardois seront raccordés directement au très haut débit.

Des conditions très avantageuses

Le Département va réaliser WiGard, son réseau d’initiative publique en fibre optique, pour un montant très nettement inférieur à ce qui était envisagé grâce à la négociation engagée, à l’issue de laquelle SFR Collectivités a été retenue.  

Cet investissement, majeur pour le développement du territoire, sera réalisé en un temps plus court (45 mois) que prévu, et pour un montant total de 210 M€ avec une participation financière du Département ramenée à un peu plus de 7 M € contre 44 M € initialement prévus.

SFR Collectivités s’engage donc à créer WiGard en 45 mois.

Sur 305 communes regroupant la moitié de la population gardoise, 255 000 prises FTTH* seront construites selon le calendrier suivant:

2019 : 50 000 prises

2020 : 80 000 prises

2021 : 80 000 prises

2022 : 47 000 prises (fin du déploiement).

Le contrat de concession, d’une durée de 25 ans, prévoit la construction, le financement, l’exploitation et la commercialisation du réseau THD sur tout le territoire gardois, hors zones AMII (les communes situées autour de Nîmes et d’Alès y compris celles autour de l’Agglomération du Grand Avignon et de la commune de Bagnols-sur-Cèze, dans lesquelles l’opérateur Orange s’est engagé à réaliser un réseau FTTH*).

Les « plus » du contrat pour l’emploi

Le Département a souhaité que le délégataire participe au soutien de l’emploi local et s’engage donc à consacrer :

300 000 heures de travail pour des actions d’insertion sur la durée du contrat dont plus de la moitié sur la partie construction du réseau ;

à minima 60 060 heures destinées à des actions de formation qualifiante en lien avec le GRETA.

Le calendrier du déploiement sera opérationnel d’ici la fin de l’année car Denis Bouad, président du Département, souhaite que la priorité concerne les zones d’activités économiques pour que les entreprises puissent se développer et créer de l’emploi.

Les « plus » du contrat pour les services du Département et les collectivités : SFR Collectivités s’engage à créer un réseau en fibre optique fermé et sécurisé pour les collèges et les services territorialisés du Département. Les collectivités pourront également en bénéficier pour faciliter le développement de leurs accès et des usages du numérique (acheminement des données de vidéo-protection, mise en réseau inter-collectivités….).

Les conditions financières

Le délégataire bénéficiera d’une subvention de 7 090 763 € du Département pour contribuer au financement de 5 757 raccordements « longs » (raccordement au réseau des utilisateurs les plus éloignés.

Un dossier rondement mené

Le 15 décembre 2016, l’Assemblée départementale actait le principe de réaliser un réseau départemental de télécommunication en fibre optique jusqu’à l’usager FTTH * et d’en confier la réalisation à un opérateur par concession.

Le 6 juillet 2017, après que la Mission France Très haut débit de l’Etat a validé le dossier, l’Assemblée départementale lançait la procédure de délégation de service public. Le 27 Juillet l’avis d’appel à concurrence était lancé.  

L’analyse des offres, menée par les services du Département et l’assistance à maîtrise d’ouvrage constituée par un groupement de cabinets spécialisés (IDATE, Latournerie et Finances Consult) a permis de classer SFR Collectivités en première position au regard des critères de notation établis dans l’avis d’appel à concurrence.  

* FTTH est l'acronyme anglais de Fiber To The Home qui veut dire "fibre jusqu'au domicile". L'abonné est alors directement raccordé par une fibre optique de "bout en bout". Une fibre est tirée entre le noeud de raccordement optique (NRO) et l'intérieur du logement pour être raccordée à un modem.

Portrait de Conseil Dépt Du Gard
Aumessas
Conseil Dépt Du Gard
Informations
Très haut débit partout et pour tous d’ici 2022

SFR Collectivités construira et exploitera WiGard, le réseau départemental THD par fibre optique jusqu’à l’usager.
Les travaux démarreront dès 2019. En 2022, tous les foyers gardois seront raccordés directement au très haut débit.

Des conditions très avantageuses

Le Département va réaliser WiGard, son réseau d’initiative publique en fibre optique, pour un montant très nettement inférieur à ce qui était envisagé grâce à la négociation engagée, à l’issue de laquelle SFR Collectivités a été retenue.  

Cet investissement, majeur pour le développement du territoire, sera réalisé en un temps plus court (45 mois) que prévu, et pour un montant total de 210 M€ avec une participation financière du Département ramenée à un peu plus de 7 M € contre 44 M € initialement prévus.

SFR Collectivités s’engage donc à créer WiGard en 45 mois.

Sur 305 communes regroupant la moitié de la population gardoise, 255 000 prises FTTH* seront construites selon le calendrier suivant:

2019 : 50 000 prises

2020 : 80 000 prises

2021 : 80 000 prises

2022 : 47 000 prises (fin du déploiement).

Le contrat de concession, d’une durée de 25 ans, prévoit la construction, le financement, l’exploitation et la commercialisation du réseau THD sur tout le territoire gardois, hors zones AMII (les communes situées autour de Nîmes et d’Alès y compris celles autour de l’Agglomération du Grand Avignon et de la commune de Bagnols-sur-Cèze, dans lesquelles l’opérateur Orange s’est engagé à réaliser un réseau FTTH*).

Les « plus » du contrat pour l’emploi

Le Département a souhaité que le délégataire participe au soutien de l’emploi local et s’engage donc à consacrer :

300 000 heures de travail pour des actions d’insertion sur la durée du contrat dont plus de la moitié sur la partie construction du réseau ;

à minima 60 060 heures destinées à des actions de formation qualifiante en lien avec le GRETA.

Le calendrier du déploiement sera opérationnel d’ici la fin de l’année car Denis Bouad, président du Département, souhaite que la priorité concerne les zones d’activités économiques pour que les entreprises puissent se développer et créer de l’emploi.

Les « plus » du contrat pour les services du Département et les collectivités : SFR Collectivités s’engage à créer un réseau en fibre optique fermé et sécurisé pour les collèges et les services territorialisés du Département. Les collectivités pourront également en bénéficier pour faciliter le développement de leurs accès et des usages du numérique (acheminement des données de vidéo-protection, mise en réseau inter-collectivités….).

Les conditions financières

Le délégataire bénéficiera d’une subvention de 7 090 763 € du Département pour contribuer au financement de 5 757 raccordements « longs » (raccordement au réseau des utilisateurs les plus éloignés.

Un dossier rondement mené

Le 15 décembre 2016, l’Assemblée départementale actait le principe de réaliser un réseau départemental de télécommunication en fibre optique jusqu’à l’usager FTTH * et d’en confier la réalisation à un opérateur par concession.

Le 6 juillet 2017, après que la Mission France Très haut débit de l’Etat a validé le dossier, l’Assemblée départementale lançait la procédure de délégation de service public. Le 27 Juillet l’avis d’appel à concurrence était lancé.  

L’analyse des offres, menée par les services du Département et l’assistance à maîtrise d’ouvrage constituée par un groupement de cabinets spécialisés (IDATE, Latournerie et Finances Consult) a permis de classer SFR Collectivités en première position au regard des critères de notation établis dans l’avis d’appel à concurrence.  

* FTTH est l'acronyme anglais de Fiber To The Home qui veut dire "fibre jusqu'au domicile". L'abonné est alors directement raccordé par une fibre optique de "bout en bout". Une fibre est tirée entre le noeud de raccordement optique (NRO) et l'intérieur du logement pour être raccordée à un modem.